BLOG

Jadis, à l'époque où j'étais blonde, je croyais que la Gaslamp fantasy était une lampe à gaz de chez Maison du Monde ou Décathlon. "Point du tout !", m'a-t-on dit. C'est un genre littéraire qui se trouve à la croisée uchronie XIXème, polar fantastique, steampunk, dark fantasy et fantasy urbaine. N'allez pas chercher votre Harrap's pour percer les...

Pour ce concours national de nouvelles, le CROUS d'Aix en Provence m'a demandé de présider le jury qui choisira les meilleurs textes réalisés par les étudiants de l'académie Aix-Marseille Avignon. Le thème ? "Nuit blanche". (Non, je vous jure que je n'y suis pour rien, mais je parie qu'on m'a repérée chez les insominaques anonymes).

Je sais ce que vous vous dites : "C'est dingue, elle arrive à lire tous ces bouquins en une semaine?". Eh bien oui, surtout quand ils sont drôles et sans prétention, légers et bien menés comme le premier roman de Manu Breysse. Alors certes, l'aspirateur me fait la gueule, mais les moutons sous le lit sont contents. Et quand on a ...

Cette semaine, je me suis téléportée en 3602 grâce à l'excellent tome 1 de la saga épique de Lydie A.Wallon, La Nébuleuse d'Héra. Ce pavé de 400 pages m'a scotchée au canapé, à la chaise, à la baignoire et aux toilettes (ouais, je sais, c'est moins sexy que le bain moussant), soit à peu près partout où j'ai pu...

Cette semaine, je vous parle de l'anthologie "Tombé les Voiles" (oui, oui, ça s'écrit bien comme ça) issue de la collection interactive des littératures de l'imaginaire Mille Saisons. Elle se compose de 21 nouvelles illustrées associées à des compositions musicales et des reportages cinématographiques. Déjà, sur le principe, je trouve géniale...

Cette semaine je vous parle des Portes de Shamballah, une série BD originale, intelligente et sans temps mort, brillamment emmenée par des scénaristes passionnés et talentueux (Taranzano, Romano, Mazuer) et servie par le superbe dessin réaliste et énergique de Pierre Taranzano. Eh oui, vous l'avez compris, je suis fan des Portes de Shamballah...

Ce week-end, je me suis ennuyée comme un rat mort à Isles sur la Sorgues. Ben ouais, je ne vais quand même pas vous dire que le festival Féérika, c'était "super chouette", et tout et tout... Le cadre était pourtant très agréable (le parc en centre-ville) mais le public était très peu nombreux et pas du tout intéressé par la...